FB FindUsOnFacebook-100 - Albertino ALVES - Téléphone: 05.61.90.74.46 ou 06.10.62.00.62 -  Mailalbertinoalves@wanadoo.fr - FB-LikeButton-online-58

BIO ELECTRICITE ?

Pourquoi? Comment?..

La bio électricité nous sert à concevoir, réaliser, assainir une installation électrique, afin de réduire, voire supprimer les effets néfastes provoqués par une exposition prolongée aux champs électriques, magnétiques et hyperfréquences qu'elle dégage.

 

Quelques définitions... 

- Champs électriques : ils émanent de nos appareils et conducteurs mis sous tension (volts), par exemple lorsqu’on branche un séchoir à cheveux, ou une lampe dans une prise de courant. Plus on s’éloigne d’une source de champ électrique, plus la force du champ diminue. Les champs électriques sont habituellement bloqués ou affaiblis par la présence d’éléments conducteurs d’électricité, comme les arbres, les édifices, voir même la peau humaine. 

- Champs magnétiques : ils sont émis par nos appareils et conducteurs parcourus par un courant électrique (ampère). Ainsi, le fait de mettre une cafetière en marche provoque un champ magnétique. Comme dans le cas des champs électriques, le fait de s’éloigner de la source du champ magnétique en diminuera la force. Par contre, contrairement aux champs électriques, les champs magnétiques traversent la plupart des matières, incluant les arbres, les édifices et la peau humaine.

Hyperfréquences : elles sont rayonnées par les systèmes de communication sans fils (GSM, téléphone sans fil, portable, wi-fi, alarmes,….)

Les champs électromagnétiques et notre santé

Notre organisme, composé environ de 72% d'eau et de sels minéraux, est conducteur d'électricité. De plus, l'activité cellulaire est régie par des réactions bio-chimiques et électriques au sein de tous les tissus et notamment ceux du système nerveux.

Des recherches médicales récentes ont mis en évidence les effets du courant électrique sur la production d'hormones.

L'électricité est un agent de stress.

On sait également que la sensibilité à l'égard des champs électriques et magnétiques est plus importante lors des phases de sommeil ou de repos. Or nous passons 1/3 de notre vie à dormir...

Les études bibliographiques traitant des champs électromagnétiques sur le biologique, révèlent à partir de modèles expérimentaux:

- des dysfonctionnements neuro-endocriniens ( inhibition de la sécrétion de mélatonine, noradrénaline, croissance...);
- des modifications du comportement ( agressivité, asthénie, troubles du sommeil...);
- des troubles immunitaires (cytotoxicité des lymphocytes T...);
- des effets d'activation de prolifération tumorale maligne, donc des risques potentiels accrus de cancers;
- modification nette des flux d'ions calciques (action sur la contraction musculaire, la division cellulaire et les phénomènes de fécondation)...

 

INFO Unité champ magnétique: 1µT (micro Tesla) = 10mG (milli Gauss)


Aujourd'hui il est admis que 2 mG par 8 heures d'exposition est une valeur, au-delà de laquelle des risques sérieux existent.

Etudions notre environnement:

Les chambres à coucher:

Nous passons près d'un tiers de notre vie dans la chambre à coucher. C'est pourquoi cet endroit doit être particulièrement contrôlé. Il est essentiel d'exclure la présence sur le lit de champs électriques supérieurs à 5 v/m, et de champs magnétiques supérieurs à 0,5 mG.

Radio réveil : 8 HEURES A 20 mG.

Ce type d'appareil placé à moins d'1 mètre de la tête du lit est probablématique.

L'expérience nous montre que beaucoup de personne souffrant d'insomnies chroniques, de troubles des rythmes biologiques voient leurs problèmes se résoudre simplement en écartant du lit les lampes de chevet, les chaînes Hi-fi, les radio-réveils à affichage digital, ainsi qu'en évitant les rallonges électriques.

De même, il est plus que probable que beaucoup d'enfants qui présentent des troubles du comportement, des insomnies, des agitations nocturnes et des somnolences à l'école, sont victimes de la pollution électrique trop proche de l'oreiller durant leur sommeil.

Les pièces de séjour:

Les fauteuils et les divans où l'on passe un nombre relativement important d'heures de détente doivent contenir un minimum de pollution. Il est important d'écarter les fauteuils de toute source de production de champs. Des champs sont souvent générés par les luminaires suspendus au plafond et non raccordés à la terre, qu'ils soient sous tension ou pas.

La mise à la terre de l'équipement doit être particulièrement soignée.

Halogène : 10 FOIS LA NORME.

Sa lumière adoucie ne doit pas faire oublier qu'une lampe de bureau munie d'une telle ampoule émet un champ magnétique à 30cm jusqu'à 20mG.

Moniteur : DE 7 A 100 mG.

Comme le téléviseur, il rayonne moins à l'avant qu'à l'arrière. Au niveau de la tête de l'utilisateur, on mesure habituellement 7mG à l'avant et 70mG à l'arrière du moniteur.

Les cuisines

Les cuisines modernes contiennent de nombreux appareils électriques ayant une forte consommation de courant (lave-vaisselle, plaques à induction, four ...). Ces appareils doivent disposer d'une mise à la terre efficace, de manière à éviter, non seulement les dangers d'électrocution en cas de défaillance d'un appareil, mais aussi la diffusion de champs électriques dans le local.

Quant aux champs magnétiques, ils concernent principalement les appareils qui consomment beaucoup de courant (fours, friteuses, plaques chauffantes, etc.).

Le four à micro-ondes requiert une attention particulière car, outre la pollution électrique , il peut souvent générer des micro fuites de l'ordre des hyperfréquences très néfastes pour la santé .

Micro ondes : PRESQUE 100 mG.

Il émet des champs électromagnétiques d'extrèmement basse fréquence, jusqu'à 80mG à 30 cms contre 50mG pour un four traditionnel et à la même distance.

Les postes de travail

Dans le cas des ordinateurs, en plus du rayonnement 50 Hz, s'ajoute des champs V.L.F. et L.F. de 1500 à 400 000 Hz. Ces champs sont émis par le transformateur à très haute fréquence situé à l'arrière de l'écran de l'ordinateur (comme à l'arrière d'un poste de télévision).

 

Les Solutions de la BIO ELECTRICITE

Une installation bio électrique atténue ou fait disparaître les champs électriques perturbateurs. Elle se caractérise par une mise en oeuvre minutieuse et respectant quelques règles dont:

              

Une prise de terre excellente et efficace

La prise de terre est l'élément vital de toute installation. Outre son rôle de protéger les personnes contre l'électrocution, sa qualité est primordiale dans l'habitat sain pour permettre aussi un écoulement efficace des charges.

 Le blindage des câbles

Le blindage des conduits avec connexion à la terre permet d'absorber et d'éliminer efficacement les champs électriques.

 Le blindage des gaines

Les gaines blindées permettent une excellente atténuation du champ électrique ( supérieure à 90%). La technologie multicouche, dont une en matériau composite électriquement conducteur, leur confère des propriétés de blindage des rayonnements électriques 50 Hz.Pour assurer l'atténuation du champ électrique, la gaine est raccordée à la terre à l'aide de clips de raccordement prévus à cet effet.

 Le blindage des boites

Les boîtiers et boîtes de dérivation faradisés (blindés) complètent les protections des gaines ou des fils et câbles blindés. Les boîtes et boîtiers sont recouverts d'une couche conductrice permettant de réduire l'émission des champs électromagnétiques.     .

L'interrupteur automatique de champs (ou Biorupteur)

Ce dispositif a pour rôle de couper automatiquement la tension à l'origine du champ électrique dans un circuit donné (par exemple les prises alimentant les lampes de chevet du lit) dés que le dernier appareil ou luminaire est éteint ou que plus aucune consommation ne circule. La tension de 220V est alors remplacée par une tension de surveillance de l'ordre de 12V.

 La domotique

La domotique est non seulement compatible avec la bio-électricité, mais elle la renforce.

Les commandes (interrupteurs...) sont alimentées en très basse tension, non polluante, et les circuits alimentant les consommateurs (lampes,...) ne sont plus sous tension, dès que les appareils sont éteints, supprimant ainsi les champs électriques.